Le Barça souffre… et triomphe

Publié: 21 février 2011 dans La Liga

Grace à des prestations sublimes de Iniesta et Messi en deuxième demie, le club Catalan a réussi à se sauver avec les trois points de la victoire, devant un Athletic Bilbao hargneux et discipliné qui lui a causé énormément d’ennuis

En plus de récolter trois points au classement, cruciaux pour garder le Real Madrid dans le rétroviseur, le FC Barcelone se devait de faire bonne figure devant son public après des résultats décevants au cours de ses deux dernières rencontres (match nul 1-1 contre le modeste Gijon en Liga et le dur revers face à Arsenal, 2-1 en Ligue des Champions).

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les spectateurs présents au Camp Nou ont eu droit à tout un match de Football. Dès la 4ème minute de jeu, Barcelone ouvre la marque du pied létal de David Villa, alimenté par un superbe jeu signé Xavi-Alves. Malgré ce but rapide, l’Athetic Club n’a pas bronché et s’est ancré dans le plan de match très pècis de l’entraîneur Joaquín Caparrós, consistant à se replier et appliquer beaucoup de pression sur le milieu de terrain Blaugrana, afin de désamorcer ses dangereux éléments.

Villa, dans l’élan de son but, eut quelques bonnes occasions de marquer, dont un tir lobé qui à fini sa course sur la barre transversale au grand soulagement de Gorka Iraizoz, gardien du Athletic Bilbao. De son côté le club visiteur a inquiété le défense Culé lors de deux contre-attaques  orchestrées par Fernando Llorente. La deuxième, particulièrement dangereuse, étant une tête dans la surface que Pinto a su parer avec brio, démontrant du même coup, qu’il est prêt à prendre la relève de Victor Valdes, dont l’absebce pourrait durer encore quelques semaines.

Après la mi-temps, une défense Barcelonnaise complètement engourdie, concède un penalty quand Sergio Busquets, surpris par une passe-suicide d’Abidal, commet une claire faute sur Llorente dans la surface. Iraola fait mouche et on se retrouve à la case départ. En observant la désolante prestation des arrières du FC Barcelone (en particulier Piqué, méconnaissable) en ce début de 2ème demie, on se demande si cette Puyol-dépendance dont plusieurs font état, n’est pas tout à fait farfelue. On a même pu voir Pep Giardiola agiter ses bras pour faire signe à la foule de faire plus de bruit. Un beau moment, un brin surréaliste!

À ce moment précis, le match aurait pu tourner au cauchemar pour les quelques 80 000 partisans locaux mais c’est aussi à cet instant, parlant de surréalisme, qu’on a assisté au Iniesta Show. Le petit milieu espagnol, qu’on aurait pu croire possédé, a pris les choses en main. Il était partout sur le terrain, multipliant les récuperations, passes savantes et insufflant du coup l’adrénaline dont avait besoin la formation Blaugrana.

À la 13ème minute un autre extraterrestre, Lionel Messi cette fois, slalome quatre opposants d’une aisance déconcertante, avant de se voir fauché directement sur le point de panalty adverse. Faute évidente mais pas d’appel de la part de l’arbitre. Consternation générale. 23ème minute, c’est au tour de Xavi cette fois d’avoir une chance en or avec un tir croisé mais Iraizos effectue un arrêt incroyable pour dévier le ballon au corner.

Ce n’était que partie remise. Après avoir menacé sans relâche durant une bonne demi-heure, la réponse vient encore de Xavi à Dani Alves, centre vers Messi qui, bien positionné dans la lucarne, ne ratera pas pareille chance de fêter en grand son 250ème match avec le maillot bleu et rouge en enfilant ce but, qui permet à son club d’accentuer son avance à 5 points sur le Real.

Explosion de joie au Camp Nou, une tonne de pression vient de tomber l’instant d’un but.

A.M.

REVOYEZ LES FAITS SAILLANTS DU MATCH

INCROYABLE SLALOM DE MESSI

commentaires
  1. Yo.

    JE CHECK TON BLOG ARCADIO.

    -Guindon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s